Tentative de « hold-up » : Yewwi Askanwi accuse le pouvoir de voler ses victoires à Rufisque, Thiès, Mbacké et Wakhinane Nimzatt

Single Post

La coalition Yewwi Askanwi, sortie vainqueur des élections locales de dimanche dernier, met en garde le pouvoir contre toute tentative de « hold-up électoral ». D’ailleurs elle accuse le pouvoir d’orchestrer des manœuvres en vue de lui arracher ses « victoires » déjà acquises dans bon nombre de collectivités.

« De sources sûres, il nous a été révélé que depuis le sommet de l’Etat, des manœuvres sont en train d’être orchestrées pour arracher à la coalition Yewwi Askan Wi sa victoire éclatante à Rufisque sur BBY tant aux élections municipales, ville que départementale. En effet, après la chute de la coalition BBY à Dakar, le pouvoir cherche à sauver sa face à Rufisque où Dr Oumar Cissé, candidat à la ville a déjà fini de régner en maître dans l’essentiel des centres de vote tant à l’EST qu’au Nord », écrit la conférence des leaders de YAW, dans un communiqué de presse rendu public.

A l’en croire, « Cette tentative « démocraticide » visant à arracher la victoire de YAW ne passera pas car, la coalition YAW est prête à faire respecter la volonté populaire. Cette même situation est aussi constatée dans la commune Wakhinane Nimzatt dans le département de Guédiawaye où la coalition Yewwi Askan Wi, avec son candidat Tahir Konaté, a largement remporté la victoire, mais le pouvoir par ses voies irrégulières essaie de renverser la tendance au profit de Racine Talla battu dans son propre bureau de vote. Dans le département de Mbacké, Serigne Fallou Mbacké de YAW a remporté haut la main la victoire mais des manœuvres basses sont en train d’être effectuées pour confisquer sa victoire », regrette la coalition YAW qui dit faire le même constat à Thiès où, « constatant avec affront la débâcle que leur a administrée la Coalition YAW dans les communes de Thiès Est, de Thiès Ouest, de Thiès Nord et dans la ville, BBY tente également par des manœuvres malhonnêtes et inélégantes, en complicité avec certaines autorités, de confisquer la volonté démocratiquement exprimée par les Thiessois pour porter Dr Babacar Diop à la tête de la ville de Thiès et nos autres candidats dans leurs communes respectives ». Les leaders de Yewwi Askanwi appellent les militants à se tenir prêts à faire face : « Nous invitons nos militants et sympathisants à rester mobilisés, à redoubler de vigilance et à être prêts à faire face. Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale sur ces présents cas de tentatives de hold-up susmentionnés », alertent-ils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici