Situation Politique : Afrikajom appelle au dialogue entre pouvoir et opposition


Afrikajom a rendu public un communiqué suite aux évènements politiques de ces derniers jours. Il lance  un appel « solennel » au pouvoir politique et à l’opposition pour un dialogue politique, franc et sincère pour sortir des tourments qui menacent la paix, la sécurité, la stabilité et la démocratie au Sénégal. Voici ci-dessous le contenu du communiqué.

”Le Sénégal traverse une période charnière de son histoire politique, économique et social où la découverte du pétrole et du gaz, une manne qui pourrait constituer la promesse d’une vie meilleure et une bénédiction pour les populations.

Mais paradoxalement, on assiste à une exacerbation des enjeux de pouvoir, qui, si on y prend garde risque de constituer une malédiction et un sérieux facteur d’instabilité et de vulnérabilité politique, institutionnelle et sécuritaire.

Aujourd’hui, la transformation et la manipulation politique d’une affaire de mœurs en un enjeu de pouvoir sans précédent dans l’histoire du Sénégal risque de créer des affrontements, des tensions et des violences politiques dont il est difficile de mesurer le développement et les conséquences pour la stabilité et la sécurité du pays.

Du côté du pouvoir politique, toutes les dispositions ont été prises pour renforcer les moyens matériels et humains des forces de défense et de sécurité, du côté de l’opposition et du leader Ousmane Sonko, on assiste à une mobilisation sans précédent des militants constitués en majorité des jeunes pour engager la bataille : refus de se rendre à la justice et appel à la résistance. Cette situation exprime plus que tout, les graves et sérieux dysfonctionnements de la démocratie sénégalaise, malade de la politique politicienne.

Afrikajom Center :

Met en garde le pouvoir et l’opposition sur les conséquences tragiques que pourrait avoir un tel affrontement sur le plan des droits fondamentaux de l’homme, sur la démocratie et sur la stabilité et la sécurité qui pendant longtemps ont constitué les traits distinctifs du Sénégal ;

Lance un appel solennel au Président Macky Sall pour qu’il crée rapidement les conditions d’un dialogue avec l’opposition pour une sortie pacifique de cette grave crise que traverse le Sénégal à l’heure actuelle ;

Lance aussi un appel solennel à Ousmane Sonko, Président de PASTEF pour surseoir et bannir tout appel à l’insurrection et à privilégier le dialogue politique franc, sincère pour éviter l’effondrement des institutions publiques et du chaos ;

Rappel que même en état de guerre, les ennemis se parlent, il n y a aucune raison pour que l’opposition et le pouvoir ne s’assoient pas périodiquement pour parler de ce qu’ils partagent ensemble : le Sénégal et les sénégalais dont ils proclament tous vouloir chercher leur bonheur ;

Sollicite l’intervention des Khalifes généraux, des leaders de la société civile, des médias et l’intelligentsia pour éviter l’explosion d’une violence politique susceptible de laisser des traces profondes sur le vivre ensemble et les institutions publiques ;

Invite la Commission politique, de la paix et de la sécurité de la CEDEAO et de l’UA à se rendre immédiatement à Dakar pour anticiper toute crise qui pourrait s’ajouter aux crises complexes qui aujourd’hui menacent la survie de certains pays de la CEDEAO ;

Demande à la CPI de surveiller la situation politique qui se dégrade de jour en jour au Sénégal et qui pourrait donner lieu à l’explosion de la violence ;

Demande également à l’UNOWAS, l’UE, les USA et tout autre Etat à activer les leviers de la diplomatie préventive pour aider le dialogue politique au Sénégal” ;

 

Fait à Dakar le 23 janvier 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici