Cet homme venu de nulle part a secoué le vieux cocotier des rentiers et des has been et a réussi à se poser comme le gage d'avenir des futures générations. Comment a-t-il fait ? Anonyme, démuni, sans passé et sans tutelle, il a raflé à son premier essai près de 16 % des voix, talonnant de près le très charismatique Idrissa SECK. À quoi attribuer sa prouesse :

  • à sa jeunesse,
  • à ses idées,
  • à son programme politique
  •  ?

Je n'en sais rien. Je ne l'ai que peu écouté, je n'ai même pas lu son livre, Solutions. Seulement, blasé et bourré de colère comme la plupart des Africains, je suis prêt à me jeter dans les bras du premier… nouveau-venu ne serait-ce que pour sa gueule et pour le timbre de sa voix.

Je ne sais pas qui vous êtes, Monsieur SONKO, je ne sais pas ce que vous avez derrière la tête. Mais de grâce, ne vous éloignez pas trop. L'Afrique aspire à un nouvel air, à une nouvelle eau, à une nouvelle sève.

Tierno MONÉNEMBO

Écrivain Guinéen