Fils de commerçants Sénégalais arrivés en France en 1990, Ahmeth Sylla fait partie des comédiens dont on ne présente plus en France. Il a conquis l’Hexagone par son talent hors pair.

Tous ceux qui empruntent les métros parisiens ont au moins déjà vu l’une des nombreuses affiches de spectacle d’Ameth Sylla. Grand comédien n’ont ne présente plus au public français, Ahmed Sylla en 1990 Nantes.

Parlant wolof, le petit Ahmed a grandi dans  le quartier populaire des Dervallières où vivaient ses parents sénégalais. Commerçants, ses parents sont arrivés en France en 1990.

Très jeune, il se passionne pour la comédie. Doté d’un talent inné, il utilisait tous les coins et les espaces pour exprimer son talent.

Que ce soit à l’école, à la maison en famille, ou entre potes, il faisait rire tout le monde et se faisait remarquer facilement.

Le vrai théâtre, il le découvre qu’à l’âge de 14 ans. Il décide alors de s’inscrire au cours de théâtre au collège puis au lycée. Il sera dirigé par Christine Moneger, professeur de Théâtre émérite. Ahmed Sylla apprendra beaucoup de lui en en termes de techniques de jeu et d’interprétations de personnages.

Mais c’est en 2010 que sa carrière de comédien va débuter. A  cette époque, il faisait des vidéos qu’il partageait sur les réseaux sociaux. Ces vidéos étaient très regardées et très largement partagées. Cette notoriété sur les réseaux sociaux l’a propulsé au-devant de la scène. Et du jour au lendemain, Ahmed Sylla s’est retrouvé sur les prestigieuses scènes de Bobino ou du casino de Paris.

Drôle et imitateurs hors pair, Ahmed Sylla a fait une entrée fracassante au cinéma avec le film l’Ascension qui a cartonné à sa sortie au cinéma.

Ahmed Sylla puise son inspiration dans les œuvres de Louis de Funès, Raymond Devos ou encore Coluche. Il s’inspire aussi des Canadiens Michel Courtemanche et Jim Carrey.

Répondre

S'il vous plaît entrer votre commentaire!