Putsch : L’Union africaine suspend la Guinée de toutes ses «activités»

Single Post
Comme exigé par le président en exercice de l’Union africaine Félix Tshisekedi et le président de la Commission Moussa Faki Mahamat, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine s’est réuni en urgence pour examiner la nouvelle situation en Guinée. Une mesure forte a été prise à l’issue de sa réunion.
 
D’après Rfi, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a décidé de «suspendre la Guinée de toutes ses activités». Ceci, suite au putsch de dimanche dernier mené par le lieutenant-colonel Doumbouya, nouvel homme fort de Conakry. 
 
Condamnant ce coup d’Etat militaire à l’instar de toute la communauté internationale, l’Union africaine avait exigé, dans un communiqué, la libération immédiatement d’Alpha Condé et le retour à l’ordre constitutionnel.
 
Au sein des Etats membres, ce coup de force perpétré en Guinée est diversement apprécié. Si certains chefs d’Etat condamnent avec la dernière énergie, d’autres, comme George Weah (Liberia) et Umaro Sissoco Embaló (Guinée-Bissau), estiment que le premier coup d’Etat à condamner, c’est celui perpétré contre la Constitution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!