Propos « controversés » du président Condé : « Je n’ai pas à lui répondre, c’est simplement un aveu de faiblesse… » (Ousmane Kaba)

« Tout malinké qui votera pour un autre candidat malinké, aurait voté tout simplement pour Cellou Dalein Diallo », voilà des propos attribués au chef d’Etat Alpha condé, en visioconférence, samedi 19 septembre 2020, avec les militants et sympathisants du RPG Arc-en-ciel, en direct de Kankan pour le lancement officiel de la campagne de l’élection présidentielle d’octobre prochain en Guinée.

Depuis cette communication qualifiée « d’ethno-stratégie », les réactions se multiplient au sein de l’opinion publique, particulièrement la classe politique. Le président du PADES, Dr Ousmane Kaba, candidat à l’élection présidentielle et originaire de Kankan, pense tout simplement que c’est un aveu de faiblesse de la part d’un chef d’Etat.

 « (…) Je n’ai pas à lui répondre. Il est libre de raconter ce qu’il veut. C’est simplement un aveu de faiblesse, parce que au lieu de parler des tares de sa gouvernance, il préfère plutôt mettre les gens dos à dos dans un même pays. Il n’a qu’à nous montrer des Kilomètres de routes qu’il a faite. Ce qu’on lui demande, ce n’est pas de jouer entre les ethnies en Guinée, c’est de faire des routes et électrifier le pays. En dix (10) ans il n’a rien fait, c’est ce qui m’intéresse », a réagi l’ancien ministre de l’économie qui n’a pas manqué de déplorer aussi la souffrance de ses concitoyens sous l’Administration Condé.

« Si les gens de Kankan sont révoltés, ce n’est pas pour une question d’ethnie, il n’a qu’à leur donner de l’électricité (…) Depuis dix (10) ans il est là pour ça, il n’a pas pu donner du courant alors qu’il arrête. Ce n’est pas le rôle d’un chef d’Etat de mettre le feu dans son pays », a regretté Dr Ousmane Kaba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!