Présidentielle en Algérie : comment le report du scrutin a fait pschitt

0
23
Abandonnée mi-janvier quand le corps électoral a été convoqué pour le 18 avril prochain, l'idée d'un report de l'élection présidentielle avait pourtant été acceptée un mois plus tôt lors d'une réunion à laquelle assistaient notamment le Premier ministre et Saïd Bouteflika, le frère de l'actuel président.