Pikine : Une fille de 18 ans transformée en objet sexuel par un vendeur de produits réparateurs de virginité

La police de Pikine a tiré d’affaire d’une gamine de 18 ans des griffes de son prédateur sexuel qui l’a transformée en objet sexuel. Khadim Mb., né en 2007, et Fatou. S, se sont rencontrés sur les réseaux sociaux.
 
D’après les faits relatés par ‘’les Échos’’, la fille s’est fait piéger par le restaurateur, via Instagram, d’un produit pouvant aider les femmes à retrouver leur virginité.

 
Sur ces entrefaites, l’intéressée contacte  l’auteur et passe sa commande. Khadim accepte, mais fixe une condition : filmer à visage découvert ses parties intimes et de lui envoyer la vidéo  sur son téléphone portable. Ceci, dit-il, pour  pouvoir s’imprégner de la nature et des dimensions du sexe de la minette afin de lui fournir le produit adapté.
 
Fatou S. fait confiance au gus et accepte de collaborer avec lui. Malheureusement pour elle, Khadim Mb. profite de la situation  pour dérouler son plan qui est d’entretenir avec la fille une partie de plaisir charnel. Sinon, il menace de publier ses vidéos obscènes sur les réseaux sociaux.
 
C’est ainsi qu’elle se plie aux quatre volontés de son prédateur sexuel qui lui fait chanter  tout  le temps. Lasse de ce chantage, la fille fait recours aux éléments du commissaire Arona Ba. Ces derniers  montent un scénario pour ferrer l’accusé. À la suite d’un nouveau rendez-vous de son prédateur, Fatou S. contacte les limiers qui lui demandent de jouer le jeu.

 
Une fois sur le lieu du rendez-vous, Khadim a voulu conduire Fatou vers une destination. C’est là que les policiers l’ont interpellé et lui ont passé les menottes.
 
Conduit au poste, il passe aux aveux et reconnait les faits qui lui sont reprochés.
 
Il est placé en garde à vue  avant d’être présenté au parquet du tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye pour détention d’images à caractère pornographique, menaces de diffusion, chantage sexuel et viol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici