Mort suspecte d’Abdou Faye : Alioune Tine menace de saisir les juridictions internationales

Alioune Tine, président d’Afrika Jom Center, demande l’ouverture d’une enquête pour connaitre les circonstances de la mort d’Abdou Faye.

“Une personne qui décède en prison ou dans les cellules de la police ou de la gendarmerie, le premier réflexe, c’est d’ouvrir une enquête pour faire la lumière sur cette mort. Il faut que l’enquête permette une autopsie et toute la lumière. A la suite de cela, on en tirera toutes les conséquences de droit”, explique Alioune Tine.

Possible saisie des juridictions internationales

L’ancien directeur exécutif de la Raddho prévient l’Etat du Sénégal. Si celui-ci ne diligente pas cette enquête, il va saisir les juridictions nationales et internationales. “Si l’Etat ne fait pas ce qu’il doit faire, conformément à ses obligations internationales par rapport à la convention des Nations-Unies contre la torture, on n’aura d’autre choix que de saisir les mécanismes régionaux et internationaux pour faire pression sur les autorités publiques”, prévient-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!