Manifestation interdite puis annulée du 29 juin de YEWI Par Ibrahima Séne

Manifestation interdite puis annulée du 29 juin de YEWI :

Ibrahima

Début d’un renoncement aux hostilités dans la rue, ou bien, report de sa stratégie de confrontation avec les forces de l’ordre pour accéder au pouvoir par la rue ?
En effet, les propos de Sonko lors de sa conférence de presse du 29 juin, pour informer de la suite qu’ls ont donnée à l’interdiction de leur manifestation ? rendent légitime une telle interrogation !
A l’entendre, l’on dirait que la conférence de presse a été transformée en une réédition du rassemblement autorisé du 8 juin !
L’on y voit, un Sonko , entouré de ses guignols, évité de donner le mot d’ordre qu’attendaient ses militants fanatisés, mais leur dire qu’ils iront aux Législatives du 31 juillet pour battre le Président Macky SALL, en lui privant de sa la majorité à l’ Assemblée nationale, comme c’est le cas ave le Président Macron en France, au sortir de leurs Législatives.
Avec ces propos, il a incontestablement décrispé l’atmosphère politique Dakar et dans le pays.
Tous les gens de bonne foi ont salué ce geste d’apaisement, en espérant que c’est un signal fort de renoncement à la stratégie de confrontation avec les forces de l’ordre pour accéder au pouvoir qu’il a privilégiée jusqu’ici !
Mais, cette euphorie fut de courte durée, puisque , comme une douche froide, la suite de ses propos, dans lesquels, il rassure ses partisans, qu’ils n’ont renoncé à rien, mais que leur attitude d’aujourd’hui, leur est dictée par le contexte et la conjoncture, mais, dès que les conditions redeviendront plus favorables , ils n’hésiteront aucunement à renouer avec la confrontation pour atteindre leur objectif de chasser le Président Macky Sall, par la rue!

Et pour en convaincre les plus sceptiques, il donne, comme preuve de leur détermination à continuer leur engagement de défiance des Institutions, un mot d’ordre de « concert de casseroles et de klaxon » le lendemain même de la conférence, c’est-à-dire aujourd’hui , jeudi soir à partir de 20h, pour une durée de 30 mmm, au lieu de 10mm, lors de la première édition à succès !
Et pour corser sa sortie, il considère ce concert comme un référendum pour faire partir le Président Macky sall, au lendemain des Législatives du 31 juillet, en cherchant ainsi à se donner une légitimité de le faire partir par la rue, que le Président Macky Sall garde, ou non, sa majorité, même relative, à l’Assemblée nationale, comme en France avec Macron, sans que la Gauche obtenant la majorité relative, par respect à idéal républicain de leur peuple, n’exige pas sa démission dans la rue !
Les républicains et démocrates de ce pays ne devraient donc pas baisser la garde, et devraient rester mobilisés, pour mettre en échec ce projet déstabilisateur de notre pays, dans notre sous-région occupée par le terrorise des djihadistes et d’autres groupes armés !
« La force spéciale » et les « Black panthers » » ne sont pas encore démantelés et mis hors d’état de nuire !
Pour se faire, les forces de Défense et de Sécurité devaient rester en alerte maximale, et les patriotes , républicains et démocrates, au sein du pouvoir, dans l’opposition et dans la société civile, se réassembler pour créer les conditions nécessaires à un climat apaisé pour de concertations nationales entre le pouvoir et l’opposition, en vue de surmonter de façon consensuelle, les conséquences politiquesnéfastes du contentieux préélectoral non encore vidé ce 29 juin,
Le meilleur consensus serait l’avènement d’un gouvernement d’Union nationale, pour accompagner le Président Macky Sall à organiser de façon transparente, le reste du processus électoral dans la paix et la stabilité, et aussi, terminer son mandat dans la paix civile et la stabilité sans lesquelles, les conditions de vie des populations vont empirer, et notre souveraineté confisquée, notre démocratie s’effondrer, et notre pays de disparaître!
Ibrahima SENE PIT-SENEGAL
Dakar le 30 juin 2022

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici