Mali : le président de la transition Bah N’Daw reçoit les responsables du M5

Le président malien de la transition Bah N’Daw a rencontré jeudi à Bamako pour la première fois le M5, mouvement qui a contribué à la chute de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta. Le porte-parole du M5 a été très critique à l’égard de la transition en cours et a demandé une rectification, relate RFI.

Devant le président de la transition, le porte-parole du M5 a affirmé que le régime actuel ne va pas dans la bonne direction, alors que le pays est déjà fragilisé. Le M5 préconise une rectification.

« Un certain nombre de mesures s’imposent, a estimé Choguel Maïga. Parmi lesquelles la lutte implacable contre la corruption, la réduction du train de vie de l’Etat, la transparence et la redevabilité à tous les niveaux. »

Il est ensuite allé plus loin, en demandant la dissolution de l’actuel gouvernement de transition et du Conseil national de transition en vue d’installer des organes « plus représentatifs ».

A ces demandes, le président de la transition Bah N’Daw a répondu : « C’est avec beaucoup de plaisir et de sérieux que je prends en compte tout ce qui a été dit par le président Choguel. Je voudrais simplement vous demander votre accompagnement dans ce labeur. Le Mali a besoin de tous ses fils. »

Les discussions entre les deux parties devraient se poursuivre par d’autres canaux, mais le M5 affirme rester mobilisé pour obtenir le changement souhaité par les Maliens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!