Madagascar obtient un important soutien des bailleurs de fonds internationaux

La Banque africaine de développement (Bad), la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont renouvelé leur confiance à l’état Malgache. Au total c’est plus de $250 millions qui ont été débloqués. Un montant qui s’ajoute aux précédents aides et qui vient valider la stratégie gouvernementale, prenant ainsi le contre-pied de récentes critiques médiatiques.

Si les versements en provenance des institutions internationales indiquent la confiance de ces dernières envers les Etats soutenus, Madagascar peut s’ennorgueilir de cette aide. Le FMI a décidé de renouveler son aide, à hauteur de 122 millions de Droits de Tirages Spéciaux (environ $175millions), en plus des 100 millions de Dts déjà versés en mars. L’aide doit encore être confirmée d’ici le 31 juillet. Madagascar serait ainsi le premier pays à bénéficier de deux tirages FMI de ce type en une seule année.

L’enveloppe la plus importante provient de la Banque Mondiale. Dans le cadre du soutien au « Plan Emergence Madagascar », ce sont $100 millions qui seront bientôt versés, une somme qui pourrait monter jusqu’à $400 millions. Les fonds seront pilotés directement par le Premier Ministre, Christian Ntsay en vertus de leur nature interministérielle; une validation de la crédibilité du projet et du sérieux de sa planification.

Enfin, la BAD a, elle aussi, débloqué ces derniers jours une enveloppe de $41 millions en appui au budget de l’état malgache. En définitive, le gouvernement semble en bonne posture à l’international, ce qui, dans ce cas précis, crédibilise sa politique intérieure entièrement tournée vers le développement à long terme de la Grande-Ile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!