Macky Sall avertit les députés de l’opposition

“L’assemblée ne peut pas bloquer le travail et le fonctionnement de l’État. Il faut que les gens en soient conscients”. C’est fermement que Macky Sall a répondu au journaliste de la Voix de l’Amérique qui lui demandait si la composition de l’Assemblée nationale, où l’opposition est entrée en force, ne risque pas d’être un facteur de blocage. “Les pouvoirs du Président de la République ne dépendent pas de l’Assemblée nationale, a–t-il poursuivi. En rien. Il est aussi le garant du bon fonctionnement de toutes les institutions y compris de l’Assemblée nationale”.
 
Macky Sall est, aussi, revenu sur les incidents qui ont émaillé l’Assemblée, le 12 septembre dernier, jour d’installation des nouveaux députés. “C’est déplorable, a-t-il lâché. Dans le sens où le Sénégal est une démocratie qui s’est fortifiée, où le peuple a librement fait ses choix. Il n’y a pas de raison que des gens, qui ont bénéficié de choix, se comportent comme ça. Ils ont désacralisé l’hémicycle. C’était un comportement irresponsable”.  

 

“Ça dégrade l’image de notre pays”, a ajouté Macky Sall. Ce n’est pas acceptable et on ne va pas l’accepter.”
 
Macky Sall a conclu par une pique contre l’opposition : “On a eu des oppositions fortes au Sénégal, mais jamais une opposition qui s’est comportée ainsi. Jamais dans l’histoire de notre pays, on a atteint ce niveau. Il faut arrêter ça”. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici