Louga : Sit-in des habitants de 35 villages pour réclamer la “reprise immédiate” des travaux de la réhabilitation de la piste Kelle Gueye-Ngueyene- Keur Ndiaye Sam


Les habitants de 35 villages situés entre les départements de  Kébémer et de  Louga sont en colère contre le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) et l’entreprise Build Construction. Et pour cause, ils ont tenu un sit-in à Keur Ndiaye Sam (département de Louga) pour réclamer la reprise des travaux de réhabilitation de la piste Kelle Gueye-Ngueyene- Keur Ndiaye Sam longue de 07 km.
 
L’entreprise Build construction en charge de la réalisation de la piste a accusé un grand retard dans l’exécution des travaux car selon le porte-parole des 35 villages,  « les travaux de construction de la piste Kelle Gueye – Keur Ndiaye Sam ont débuté le mois d’août dernier et  ne devraient durer que 4 mois; mais à notre grande surprise, les  travaux sont à l’arrêt depuis le mois de septembre et la  société désignée pour la réhabilitation  de la piste n’a même pas réalisé 500 m d’exécution », déplore Ablaye Ka. Le FERA est invité à sommer l’entreprise Build construction à continuer les travaux sinon à trouver une autre société capable d’exécuter le projet.
 
Les populations interpellent le gouvernement du Sénégal à travers  le  fonds d’entretien routier  autonome (FERA) qui avait financé le projet à trouver le plus rapidement possible une solution alternative pour la reprise immédiate des travaux de la réhabilitation de la piste. D’après le porte-parole des 35 chefs de villages,  beaucoup de paysans ont cédé de leurs terres pour la construction de la piste; donc pour lui, rien ne justifie cet arrêt des travaux. Ibrahima Gueye a attiré  l’attention des autorités sur les difficultés auxquelles les populations font face avec cette route sablonneuse car les automobilistes sont obligés d’augmenter les prix du transport. « Nous payons des fois le double ou le triple pour acheminer nos bagages entre Kelle Gueye et  Keur Ndiaye Sam à cause de cet axe routier cahoteux; après les récoltes c’est la croix et la bannière pour  transporter leurs produits agricoles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici