Ligue des champions: la remontada ou le chaos pour le Paris SG

Le club en a appelé à l’union sacrée et à la ferveur du public. Les Ultras du PSG se sont dirigés en cortège vers le Parc de Princes mardi avec fumigènes et banderoles. Mais le bus du Real Madrid, en allant vers le stade, n’a récolté que de maigres sifflets sur son passage.

L’ambiance était plus chaude lundi soir. Des supporters avaient accueilli chaleureusement les joueurs du PSG à leur hôtel de Rueil-Malmaison, tout en insultant le Real (“Puta Madrid”).

D’autres, en pleine nuit, ont tenté de troubler le sommeil de leurs adversaires en faisant du tapage à proximité de leur hôtel du VIIIe arrondissement de la capitale. A l’arrivée de la police, ils se sont dispersés. Deux hommes ont été arrêtés, l’un était porteur de fumigènes et l’autre d’un engin pyrotechnique, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Sur le terrain, il s’agit de renouer avec les grandes soirées, notamment celle de 1993 en C3, lors d’une victoire épique (4-1) face au… Real, qui s’était imposé 3-1 à l’aller. “A refaire”, titrait d’ailleurs L’Equipe mardi, associant en photos Mbappé à Antoine “Casque d’Or” Kombouaré, auteur du fameux but de la qualification en 1993.

L’accueil du Parc ? Zidane l’a banalisé: “On est habitués. L’ambiance sera chaude, mais on connaît les ambiances face au Real Madrid”. Ce mardi soir en tout cas, parisien ou madrilène, il y aura un grand brûlé.

06/03/2018 19:32:37 –          Paris (AFP) –          © 2018 AFP