Les parents de Maëlys “ulcérés” après que Nordahl Lelandais refuse de répondre aux juges

« Il dira ce qu’il estime devoir dire. Si c’est un accident comme il le dit maintenant, il aura à l’expliquer, à l’étayer devant les juges », avait déclaré mardi Maître Jakubowicz, l’avocat de Nordahl Lelandais. Jeudi, son client n’a pas saisi l’opportunité de le faire. Commencée hier matin à 10 heures, l’audition de Nordahl Lelandais, qui a avoué il y a huit jours avoir tué « accidentellement » la petite Maëlys, n’a en effet duré que 10 minutes, selon le Le Dauphiné. Le suspect a tout simplement refusé de répondre aux questions du juge d’instruction.

Un comportement qui révolte Maître Rajon, l’avocat des parents de la fillette. « Je suis ulcéré par l’attitude du mis en cause qui refuse de s’expliquer quant aux circonstances de la mort de l’enfant, a-t-il déclaré après s’être entretenu avec les parents de Maëlys. La thèse accidentelle ne convainc personne et visiblement pas le mis en cause lui-même, qui s’avère incapable de donner la moindre explication à ce sujet. Ce nouveau silence constitue une injure manifeste faite aux proches de la jeune victime. »

L’audition de Nordahl Lelandais était très attendue pour comprendre ce qui est arrivé à Maëlys De Araujo durant la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, où elle participait à une fête de mariage avec sa famille avant de disparaître. L’ancien maître-chien de l’armée de terre, âgé de 35 ans, avait été extrait hier matin de l’unité hospitalière psychiatrique de la prison de Lyon-Corbas, dans le Rhône, où il est hospitalisé depuis vendredi soir, pour être conduit au palais de justice de Grenoble, sous escorte de l’administration pénitentiaire.

Mis en cause dans l’affaire Noyer

Nordahl Lelandais est mis en examen depuis novembre pour le meurtre de la fillette de 8 ans, des faits qu’il avait constamment niés depuis son arrestation début septembre, alors qu’il était seulement soupçonné d’enlèvement. La semaine dernière, il est passé aux aveux et à conduit les enquêteurs à l’endroit où il avait abandonné le corps. Les restes de l’enfant y ont été retrouvés. Un rebondissement intervenu après la découverte d’une goutte de sang de Maëlys dans le coffre de sa voiture, qu’il avait minutieusement récurée le lendemain du mariage. Nordahl Lelandais est également mis en examen, depuis décembre, dans l’assassinat d’un militaire, le caporal Arthur Noyer, en avril 2017 près de Chambéry.