Le grand cri de désespoir du ministre Abdoulaye Diouf Sarr pour sauver Dakar de la Covid-19

 

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, qui a fait le point sur la situation de l’épidémie de Covid-19 au Sénégal ce samedi 30 mai 2020, a dit sa grande inquiétude en ce qui concerne la région de Dakar et la manière dont la maladie continue à s’y propager. Abdoulaye Diouf Sarr a ordonné le Comité national de gestion des épidémies et le Comité régional de gestion de l’épidémie à se réunir d’urgence pour proposer une « démarche particulière » dans le but de freiner la propagation du virus dans la capitale sénégalaise.

Le ministre de la Santé informe que sur les 106 cas enregistrés ce samedi, les 84 sont de la région de Dakar. Et également sur les 12 cas communautaires du jour, 10 sont de la capitale sénégalaise. Une tendance qui se manifeste depuis plusieurs et qui, selon Abdoulaye Diouf Sarr fait de Dakar l’épicentre de la maladie du nouveau coronavirus au Sénégal. Il poursuit en affirmant que 3/4 des cas confirmés de Covid-19 sont issus de Dakar. « A la date du 29 mai 2020, la région de Dakar totalise 2525 cas sur les 3429 dépistés dans notre pays. Soit un taux de 73,6% », renseigne-t-il.

Abdoulaye Diouf Sarr a prôné un renforcement stratégique particulier dans cette région pour endiguer la pandémie. « J’ai demandé au Comité national de gestion des épidémie en rapport avec le Comité régional de gestion des épidémies de Dakar de se réunir toute affaire cessante pour nous proposer une stratégie spécifique de renforcement de la démarche de lutte dans la région de Dakar », a déclaré le ministre avant d’ajouter: « si on perd la main au niveau de Dakar, la lutte risque d’être perdue au niveau du pays ». Le ministre conclut en indiquant que le Cnge et le Crge ont d’ici mardi pour proposer une démarche à suivre… Regardez !!

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!