La vie de Macky Sall ou la mienne» : la réponse musclée de Abdou Mbow à Ousmane Sonko


Abdou Mbow est indigné par les déclarations de Ousmane Sonko tenues lors de son meeting à Keur Massar. «Quand Ousmane Sonko va jusqu’à dire : ‘Ce sera la vie de Macky Sall ou la mienne’, c’est parce que cette personne est dangereuse pour ce pays», tranche le porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République (APR) dans un entretien paru ce mardi dans Les Échos.

Le président de Pastef a appelé les Sénégalais à la mobilisation contre le pouvoir de Macky Sall dont l’objectif serait, d’après lui, de le museler. Il a fait cette déclaration alors que le juge en chargé du dossier de viol et menaces de mort qui l’oppose à Adji Sarr a été envoyé en jugement à une date à déterminer.

Abdou Mbow considère de tels propos «irresponsables». «C’est un appel à la haine, à la discrimination, mais aussi à la violence à l’égard même du Sénégal et des Sénégalais, assène-t-il. Ousmane Sonko a quand même été député dans le passé et il est aujourd’hui maire d’une commune. Il ne doit pas tenir ces genres de propos.»

S’il souligne que «l’État fera son travail», le responsable de l’APR fait savoir que la mouvance présidentielle fera face «au plan politique». Abdou Mbow explique : «On sera sur le terrain. Pas pour répondre à la provocation, mais pour expliquer et travailler à ce que la paix puisse continuer à être de mise dans ce pays.»

Il ajoute : «Je demanderai à tous les responsables de l’APR, en l’occurrence les jeunes, de redynamiser les UVO (Unités de vigilances opérationnelles) qui sont composées de jeunes républicains qui vont tout faire pour défendre la République partout où l’appel du devoir se fera sentir. Nous n’allons pas provoquer ni prôner la violence, mais nous allons travailler à préserver la République.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici