La grogne sociale se généralise

0
137

Le mois de mai n'a pas été de tout repos pour le gouvernement malien. Après la grève des commerçants, des surveillants de prison, de la section syndicale de la justice, les magistrats menacent d'aller en grève pour exiger la libération de leur camarade .