Grève des contrôleurs aériens : une bonne nouvelle est tombée du ciel

L’on se diriger vers la fin de la grève des contrôleurs aériens, qui a débuté hier, vendredi, et chamboulé les activités de plusieurs compagnies aériennes. D’après Le Quotidien, une réunion de conciliation s’est tenue hier, sous la houlette du nouveau ministre des Transports aériens, Doudou Ka.
 
D’après le journal, il y avait autour du successeur de Alioune Sarr, le secrétaire général du Syndicat des aiguilleurs du Sénégal, François Gomis, et le directeur général de l’Asecna, Mohamed Moussa, «ainsi que toutes les autres personnes impliquées dans la résolution de cette crise». 
Le Quotidien rapporte qu’à la fin de la rencontre, les parties ont porté leurs signatures au bas d’un procès-verbal «qui annonce la fin des turbulences».
 
La même source révèle que le directeur général de l’Asecna a promis d’inscrire «à l’ordre du jour du prochain Conseil d’administration de l’agence, les points qui n’ont pas fait l’objet d’accord et la levée des mesures prises par les Etats». Par ailleurs, Mohamed Moussa s’est engagé pour la «résorption du sous-effectif du personnel dans les centres ATS».
 
Ces engagements sont bien accueillis par le secrétaire général du Syndicat des contrôleurs aériens, qui les assimile à des «mesures d’apaisement». Mais «en vue de la suspension immédiate de la grève», François Gomis compte les soumettre aux autres organisations membres de l’Union des syndicats des contrôleurs aériens de l’Asecna (Usycaa), qui a déclenché la grève des aiguilleurs du ciel.
 
Les parties espèrent aller plus loin que la suspension de la grève en cours. Dans le procès-verbal de leur rencontre, informe Le Quotidien, elles «s’engagent à étudier les modalités d’une trêve sociale durable dans le secteur».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici