GAKOU INVITE BBY AU CALME ET A LA SÉRÉNITÉ

Le leader du Grand Parti, membre de la coalition Idy 2019 n’a pas mis de gants pour accuser la coalition BBY d’être responsable de l’escalade de la violence dans la campagne suite aux affrontements entre militants de BBY et de PUR à Tamba qui ont occasionné la mort de deux personnes supposées être du camp de BBY durant ces échauffourées. Le leader du GP l’a soutenu dans une assemblée générale de ralliement de Ibnou Diop, président du mouvement Benno Takhawou Guédiawaye et d’autres leaders de mouvement responsables politiques de Guédiawaye. D’après El Hadji Malick Gakou, cette violence est à chercher du côté du pouvoir «Nous condamnons avec la plus grande fermeté le drame qui s’est passé à Tambacounda. Le Sénégal a une réputation de pays de paix qu’il faudra sauvegarder à tout prix.

La violence, il faut la chercher du côté du pouvoir qui incarne la force et la puissance publique. Nous sommes en face d’un régime moribond qui fait usage de la violence et dans l’intimidation par le matraquage et l’emprisonnement pour confisquer la volonté et l’aspiration du peuple au changement» a laissé entendre Gakou.

Et de poursuivre sur la même lancée «l’opposition particulièrement, la coalition Idy2019 a toujours souhaité que les élections se passent dans une transparence totale, dans des conditions d’étique et dans des conditions d’égalité afin que le Sénégal puisse conserver son rang de démocratie majeure et de liberté en Afrique et dans le monde». Brocardant toujours le régime, il déclare : «La violence est exprimée par l’APR et le BBY». «Leur ambition, c’est de barrer la route à la volonté des populations de créer des conditions d’une nouvelle alternative politique au Sénégal», ajoute le coordonnateur du comité électoral de Idy2019 a Guediawaye.

Moussa THIAM

Le Portail de Sud Quotidien SENEGAL |