Compagnonnage politique : Kara quitte le Macky et n’exclut pas de rallier l’opposition

Fin de compagnonnage entre Serigne Modou Kara et Macky Sall. Hier dimanche en conférence aux Almadies, les militants du Parti du guide religieux déclarent que le leader du PVS (Parti pour la Vérité et le Développement) s’oppose désormais au chef de l’Etat et à son régime.

D’après Samba Kara Ndiaye, directeur de Cabinet spécial de Kara, «le général de Bamba n’est pas content de Macky parce que ce dernier lui a tourné le dos ». Pis, il ajoute que le président de la République n’a pas accepté le projet social de Serigne Modou Kara. « Il a refusé de lui donner des terres cultivables pour le compte des jeunes du pays », dit-il.

S’inscrivant dans la même dynamique que le directeur de cabinet spécial, Lamine Sène, Professeur d’université et coordinateur du Parti, clame que  la cloche du mouvement ‘’Bamba Fepp’’ a sonné et que le parti rame vers la victoire. D’après lui, le PVD n’est pas simplement un parti à connotation religieuse, il s’étend à un projet social, à une idéologie politique qui est basée sur celle du Cheikh. « Le Parti de la Vérité et du Développement s’inspire des enseignements de Khadim Rassoul. Depuis l’indépendance, nous avons été gouvernés par le socialisme et le libéralisme. Il est temps que cela change. Une nouvelle approche doit se faire et nous devons nous inspirer sur la pensée de cheikh Ahmadou pour pouvoir gouverner le monde», déclare l’universitaire, avant qu’un de ses pairs, M. Dionsone, ne théorise le  basculement du PVD dans l’opposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!