CARICATURES: Erdogan tire sur les « vauriens » de Charlie hebdo

L’image contient peut-être : 1 personne

Recep Tayyip Erdogan s’en est pris à Charlie Hebdo pour la caricature en Une de l’hebdomadaire sans l’avoir vue, assure-t-il. « Je n’ai pas regardé cette caricature (…) Il est inutile de dire quoi que ce soit au sujet de ces vauriens », a-t-il déclaré lors d’un discours à Ankara. « Ma colère n’est pas due à l’attaque ignoble contre ma personne, mais aux insultes contre le prophète » Mahomet, a-t-il ajouté.

La caricature, diffusée en ligne mardi soir, montre le président turc, en T-shirt et sous-vêtements, en train de boire une canette et de soulever la jupe d’une femme portant le voile, dévoilant ainsi ses fesses nues. Une bulle lui faire dire « Ouuuh le prophète ! ». Avec une légende : « Dans le privé, il est très drôle ».

« Les actions judiciaires et diplomatiques nécessaires seront entreprises contre ladite caricature », a déclaré la direction de la communication de la présidence turque dans un communiqué en français.
Peu après cette déclaration, le parquet d’Ankara a annoncé l’ouverture d’une enquête contre les dirigeants de Charlie Hebdo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!