Le Tonnerre

Gabonreview

Sodexo : L'intervention souhaitée d'Arnauld Engandji

Le délégué du personnel des anciens employés de Sodexo Gabon souhaite l’intervention du ministre du Travail dans le dossier relatif au paiement de leurs droits. Francis Koumba et d’autres employés estiment avoir été floués par le syndic judiciaire et leur ancienne direction générale.

Des employés de Sodexo Gabon lors d’un mouvement de grève, en octobre 2016 à Libreville. © D.R.

 

Effaré par le «déni de justice» du syndic judiciaire dans le dossier Sodexo, le délégué du personnel de la société française spécialisée dans la restauration collective s’en remet désormais au ministre du Travail. Dans un courrier adressé à Arnauld Engandji, en date du 7 mai, Francis Koumba a sollicité «l’ouverture de la négociation entre les employés représentés et le syndic judiciaire de la société Sodexo SA (en liquidation, ndlr) et l’actionnaire principal à 89,88%».

En effet, Francis Koumba déplore le rejet, par le syndic judiciaire, de sa créance sociale et celles de 650 employés autres de Sodexo. A l’issue d’une réunion de conciliation entre des organisations syndicales et la direction générale de Sodexo, en octobre et novembre 2016, les différentes parties avaient convenu d’une plateforme négocié en cas d’impossibilité de la société à maintenir les emplois. Il s’agit du paiement des droits légaux, le maintien pendant 12 mois de l’assurance maladie et, le paiement d’un bonus exceptionnel calculé sur la base de l’indemnité de licenciement. Ces éléments constituent ainsi la créance sociale de Sodexo vis-à-vis de ses anciens employés.

Le paiement de cette créance devait alors être effective, le tribunal de première instance de Port-Gentil ayant rendu, le 29 janvier dernier, le jugement prononçant la liquidation des biens de Sodexo Gabon. «Par son rejet, le syndic judiciaire désigné, fait volontairement, dans un déni de justice, obstruction à la décision du tribunal de première instance de Port-Gentil du 15 septembre 2017, objet de notre courrier et sollicitation», a regretté Francis Koumba. La décision du 15 septembre 2017 fait référence au renvoi de Sodexo et ses employés à la tenue d’une négociation sur le paiement du bonus transactionnel.

Les anciens employés de Sodexo pointent par ailleurs un doigt accusateur sur leur ancien employeur. Soulignant que la «requête en déclaration de cessation de paiement de la société Sodexo Gabon n’est pas sincère», ces derniers soutiennent que «le refus de négociation et le passage en force de la direction par des ruptures contractuelles non négociées de Sodexo, pour écarter illégalement les employés de la décision de l’actionnaire principal de ne pas faire face aux créances de ses fournisseurs, sont préjudiciables au Gabon».

Selon le syndic judiciaire, le paiement intégral du solde de tout compte des employés est effectif. «A l’exception de 11 employés dont la liste nous a été remis par Sodexo Gabon», a déclaré Roger Valère Moussadji dans un courrier à l’avocat de Francis Koumba, en avril dernier. Et tout porte à croire que Francis Koumba fait partie de ce lot. Affaire à suivre…

Partager :

Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Skype(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Les plus populaires

Le Groupe Tonnerre Communication est un groupe de presse qui a une vocation internationale pour l'Afrique et la diaspora Francophone. Basé à Paris, le site www.letonnerre.com, est le premier jalon d'une aventure dont la finalité est de faire rayonner l'Afrique francophone. letonnerre.com a une ligne éditoriale centrée sur le commentaire et l'analyse qui visent à créer un espace de débat en se plaquant comme un hub d'informations. Étant aussi une tribune pour les acteurs et dirigeants de l'Afrique francophone, l'esprit militant et engagé pourrait éventuellement être retrouvé dans nos articles.

Copyright © 2018 Le Groupe Tonnerre Communication

To Top