Le Tonnerre

Gabonreview

Législatives 2018 : Les partis politiques rassurés par la HAC

La Haute autorité de la communication (HAC) a rassuré les représentants des partis politiques de l’opposition et de la majorité de ce que leur temps de passage sur les télévisions et radios publiques respectera le principe d’équité.

Les membres de la HAC. © Gabonactu.com

 

Pour les prochaines législatives, la HAC entend faire mieux que lors des précédentes élections au Gabon, notamment en termes de couverture de la campagne électorale par les médias publics. Après les patrons des chaînes de radio et de télévision le 11 juillet, le tour est venu les 18 et 19 juillet aux représentants des partis de l’opposition et de la majorité d’être reçus. Il s’est agi de les édifier sur le dispositif mis en place par le régulateur des médias pour assurer l’accès équitable des différents candidats en lice aux médias publics.

Raphaël Ntoutoume Nkoghe et ses conseillers ont assuré leurs interlocuteurs de ce que le temps de parole sera le même pour tous les candidats, partis et groupements de partis en période électorale. Pour ce faire, une Commission d’accès équitable aux médias a été mise en place, qui sera dirigée par un des conseillers-membres et co-présidée par un représentant des partis de l’opposition et un autre de la majorité. Deux autres représentants de l’opposition et de la majorité seront membres de cette commission à laquelle prendra également part un représentant du ministère de la Communication et des journalistes des médias publics.

De même, la HAC a annoncé aux représentants des partis la diffusion sur les médias publics et certains médias privés de quatre programmes relatifs à la campagne électorale : «Expression directe», «Le journal de la campagne», «Le grand débat» et «Les grandes nuits électorales». Le président de la HAC les a présentés comme des émissions appelées à être diffusées dans le cadre de toutes les prochaines élections, y compris la présidentielle de 2023. Celles-ci respecteront un format précis et une durée commune pour tous les invités.

Le président de la HAC n’a pas manqué l’occasion de ces rencontres avec les acteurs politiques pour réitérer que «la proclamation des résultats de vote incombent aux administrations compétentes» et non à la presse. Une précision qu’il a particulièrement souhaité faire à l’endroit des responsables politiques propriétaires de médias. Injonction a également été faite aux potentiels journalistes-candidats de «suspendre» leur activité professionnelle un mois avant les élections.

Partager :

Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Skype(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Les plus populaires

Le Groupe Tonnerre Communication est un groupe de presse qui a une vocation internationale pour l'Afrique et la diaspora Francophone. Basé à Paris, le site www.letonnerre.com, est le premier jalon d'une aventure dont la finalité est de faire rayonner l'Afrique francophone. letonnerre.com a une ligne éditoriale centrée sur le commentaire et l'analyse qui visent à créer un espace de débat en se plaquant comme un hub d'informations. Étant aussi une tribune pour les acteurs et dirigeants de l'Afrique francophone, l'esprit militant et engagé pourrait éventuellement être retrouvé dans nos articles.

Copyright © 2018 Le Groupe Tonnerre Communication

To Top