Le Tonnerre

Gabonreview

Gabon : Des «performances historiques» pour Comilog en 2018

En attendant la fin de l’exercice en cours et la publication officielle des résultats définitifs, les responsables de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) annoncent déjà qu’en 2018, l’entreprise a enregistré une progression des unités industrielles ayant mis la «performance à des niveaux historiques».

Christophe Minguy, directeur de la Mine, faisant le bilan de l’année 2018 de Comilog, le 1er décembre 2018 à Moanda. © Gabonreview

 

Moments de la soirée de gala du 1er décembre 2018 à Moanda. © Gabonreview

A quelques semaines de la fin de l’exercice 2018, Comilog peut déjà se réjouir. Presque tous les indicateurs sont au vert. En attendant la publication officielle des résultats définitifs validés par le conseil d’administration, Christophe Minguy, le directeur de la Mine, informe qu’actuellement, les résultats sont au-dessus de ceux de 2017. Les prix du manganèse qui se sont maintenus à un haut niveau y sont pour beaucoup, assure-t-il.

En 2018, en effet, malgré «des incidents techniques forts», «toutes les unités industrielles sont en progression mettant ainsi la performance à des niveaux historiques». Notamment avec la multiplication par deux de la production de silico manganèse à 44 000 tonnes, celle du manganèse métal à 9 000 tonnes (50%) au Complexe métallurgique de Moanda (C2M), et l’amélioration à plus de 85% des taux de marche du Complexe industriel de Moanda (CIM). A cela s’ajoutent les 82% de taux de marche de la Mine qui atteindra 3,8 millions de tonnes à la fin du mois de décembre. A la Carrière, l’on compte également dépasser le record de 2017 pour tutoyer les 6 millions de tonnes.

Ruffin Martial Moussavou, le président du conseil d’administration, en est convaincu, «2018 qui tend progressivement vers sa fin sera une année tout aussi favorable que 2017 pour Comilog».

2019, quant à elle, sera, selon Christophe Minguy, «une année exceptionnelle» grâce à la maîtrise des coûts et le maintien de la position de leader de Comilog, 2e producteur mondial de manganèse. «La Mine va produire 15% de plus grâce au million de tonnes de minerai indurés qui seront criblés par voie sèche. DFIP recevra 100 wagons pour transporter ces volumes, sur une voie maintenue en bon état par Setrag», annonce le directeur de la Mine, qui ne cache pas l’objectif de l’entreprise minière : le dépassement des 6 millions de tonnes de manganèse en 2025. Notamment grâce au projet «Comilog 2020», dont les activités devraient entrer en phase de planification détaillée et de réalisation avec la mise en œuvre du test de la mine Okouma.

Pour les remercier de bons résultats enregistrés jusque-là, cadres et salariés ont célébré récemment la Sainte-Barbe, aussi bien à Owendo qu’à Moanda. Histoire de les motiver pour la réalisation des défis futurs.

Partager :

Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Skype(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Comments

Les plus populaires

Le Groupe Tonnerre Communication est un groupe de presse qui a une vocation internationale pour l'Afrique et la diaspora Francophone. Basé à Paris, le site www.letonnerre.com, est le premier jalon d'une aventure dont la finalité est de faire rayonner l'Afrique francophone. letonnerre.com a une ligne éditoriale centrée sur le commentaire et l'analyse qui visent à créer un espace de débat en se plaquant comme un hub d'informations. Étant aussi une tribune pour les acteurs et dirigeants de l'Afrique francophone, l'esprit militant et engagé pourrait éventuellement être retrouvé dans nos articles.

Copyright © 2018 Le Groupe Tonnerre Communication

To Top