Le Tonnerre

Cameroun

En aide au Cameroun

L’association Maskali, qui a pour objectif de créer un centre socio-culturel au Cameroun autour des métiers du spectacle, de la cuisine et de la couture, sera mise à l’honneur ce week-end au bar-concert Le Garage, à Royan, avec trois jours d’animations (1). Michelle Yonga a créé cette association pour construire, dit-elle, un pont entre son pays natal et son pays d’adoption.

Originaire du Cameroun, l’intéressée a grandi à l’ouest du Cameroun dans une famille de sept enfants avec une mère, Florence, évangéliste, et un père, André, agnostique. « J’ai eu la chance de grandir à l’école laïque où la tolérance était de mise. Nous étions tous égaux avec notre blouse de couleur », raconte la Royannaise.

Originaire du petit village de Foumbot, Michelle est allée à l’école jusqu’à 14 ans dans un endroit « magique », comme elle le décrit : « Une fraîche clairière où le chant des oiseaux est mêlé à la musique de la rivière qui coule. »

Identifier les vocations

Ses allers et retours pour aller à l’école, en empruntant des pistes, ont forgé son sens de l’observation. Elle en parle aujourd’hui comme « des voyages initiatiques. » C’est une rencontre amicale qui lui a donné l’opportunité de venir en France, en Bretagne, à l’âge de 24 ans.

« J’ai eu beaucoup de chance. J’ai toujours été accueillie avec beaucoup de bienveillance », confie t-elle. Malgré les années qui passent, une partie de son cœur est toujours restée au Cameroun où elle retourne régulièrement pour chercher ses coins de jeux de petite fille.

Depuis qu’elle est en France, elle promeut la culture camerounaise et fait la cuisine, par exemple, dans des établissements du coin pour la saison estivale. À sa carte des spécialités de là-bas. Mais ça ne lui suffit pas. De palabres en palabres, elle s’est faite à l’idée qu’il fallait aider la jeunesse camerounaise à se construire pleinement au pays. « Il faut aider les jeunes sur place à trouver leur voie », insiste t-elle.

D’où l’association Maskali. « Ce centre socio culturel servira à identifier les vocations, former, valoriser et encourager les jeunes pour qu’ils puissent trouver leur chemin professionnel », indique t-elle.

« De nombreux contacts en France et au Cameroun très positifs ont déjà été pris », assure Michelle, encouragée dans son initiative.

(1) Les animations : Vendredi de 10h à 19h exposition Maskali. À 21h concert Trouss ça (Reggae afro). Restauration sur place à base de plats traditionnels. Samedi de 10h à 19h exposition Maskali, de 10h à 11h stage de danse africaine, à 16 h percussions et à 20 h 30 concert Benkadi quartet. Dimanche à 10h expo Maskali, de 16h à 17h spectacle de clowns. Cette première édition se clôturera sur une note jazzy du Garage jusqu’à 2h.

En savoir plus sur :

Les plus populaires

Le Groupe Tonnerre Communication est un groupe de presse qui a une vocation internationale pour l'Afrique et la diaspora Francophone. Basé à Paris, le site www.letonnerre.com, est le premier jalon d'une aventure dont la finalité est de faire rayonner l'Afrique francophone. letonnerre.com a une ligne éditoriale centrée sur le commentaire et l'analyse qui visent à créer un espace de débat en se plaquant comme un hub d'informations. Étant aussi une tribune pour les acteurs et dirigeants de l'Afrique francophone, l'esprit militant et engagé pourrait éventuellement être retrouvé dans nos articles.

Copyright © 2018 Le Groupe Tonnerre Communication

To Top