Le Tonnerre

Gabonreview

CNAMGS : Une nouvelle patronne à Oyem

Le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) a officiellement installé, lundi 10 septembre à Oyem, Bertille Moukaga à la tête de la délégation provinciale du Woleu-Ntem.

Bertille Andeme Obiang ep Moukaga et Renaud Allogho Akué, lors de la cérémonie d’installation officielle, le 10 septembre 2018, à Oyem. © Gabonreview

 

A Oyem, au siège de la délégation provinciale du Woleu-Ntem de la Cnamgs, Noël Mbadinga a cédé sa place un mois après sa nomination à la tête de la délégation provinciale de la Nyanga. Après avoir passé 3 ans et 5 mois à son ancien poste, le délégué provincial sortant a dit rejoindre ses nouvelles fonctions avec le sentiment du devoir accompli.

Noël Mbadinga, le délégué provincial sortant. © Gabonreview

Il n’a d’ailleurs pas manqué d’assurer à son successeur, Bertille Andeme Obiang épouse Moukaga, du caractère «exaltant» de sa mission, qui est de «mettre en musique la politique des plus hautes autorités en matière de prise en charge des risques maladies et la réduction de la pauvreté». Pour ce faire, il a également assuré la nouvelle patronne de bénéficier d’ores et déjà d’«un personnel de qualité», mais sur lequel «un effort» se doit d’être fait, notamment en termes de formation, en vue de «les rendre encore plus efficaces» pour le bien des usagers.

En la présentant comme «un haut cadre de l’administration gabonaise» avec des états de services à son avantage, le directeur général de la Cnamgs a dit compter sur la nouvelle déléguée provinciale du Woleu-Ntem. Pour Renaud Allogho Akué, il s’agit d’une femme reconnue pour sa disposition à écouter. Sa nomination à ce poste, a-t-il indiqué, «est conforme à la volonté du président de la République qui exhorte la structure à être plus à l’écoute des populations». Ainsi, la nomination de Bertille Andeme Obiang, originaire de la province, n’est donc, selon lui, pas anodine. «Les usagers qui ne parlent que fang auront désormais quelqu’un à qui s’adresser pour se faire entendre et pour voir leurs problèmes résolus», a expliqué le patron de la Cnamgs.

S’étant vue confier par son supérieur «la mission de protection des populations de la province contre la maladie, la pauvreté et l’exclusion sociale», la nouvelle promue a dit souhaiter compter sur ses nouveaux collaborateurs. D’autant que la Cnamgs pour elle, est «un secteur sensible et essentiel du dispositif social de la politique du président de la République». Aussi, la nouvelle déléguée du Woleu-Ntem a-t-elle convié le personnel à «(se) mettre à la disposition de tous les Gabonais, sans exception». «Nos prestations doivent être revêtues du sceau de la qualité d’une structure professionnelle», a-t-elle adressé à ses collaborateurs.

Partager :

Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Skype(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Comments

Les plus populaires

Le Groupe Tonnerre Communication est un groupe de presse qui a une vocation internationale pour l'Afrique et la diaspora Francophone. Basé à Paris, le site www.letonnerre.com, est le premier jalon d'une aventure dont la finalité est de faire rayonner l'Afrique francophone. letonnerre.com a une ligne éditoriale centrée sur le commentaire et l'analyse qui visent à créer un espace de débat en se plaquant comme un hub d'informations. Étant aussi une tribune pour les acteurs et dirigeants de l'Afrique francophone, l'esprit militant et engagé pourrait éventuellement être retrouvé dans nos articles.

Copyright © 2018 Le Groupe Tonnerre Communication

To Top