Le Tonnerre

Afriquefoot

Chine: Cédric Bakambu attend toujours l'officialisation de son transfert

Le 3 janvier 2018, l’entraîneur de Villarreal Javi Calleja annonçait que Cédric Bakambu allait quitter l’Espagne. Le 18 janvier, le club espagnol confirmait que l’attaquant de 26 ans ne faisait plus partie de son effectif.

Entre temps, le Congolais s’était rendu en Chine pour parapher un contrat en or avec Beijing Guoan. Sauf que, un mois plus tard, l’officialisation de ce transfert n’a toujours pas eu lieu...

«Je ne sais pas ce qu'il y a derrière»

Cédric Bakambu a donc été catalogué un peu vite footballeur africain le plus cher de l’histoire. Car le joueur formé à Sochaux (France) et passé par la Turquie (Bursaspor) attend toujours que le club pékinois le présente à la presse locale. « J'ai déjà vécu des complications dans mes transferts, et cela n'en est pas une, assure-t-il. C'est juste une histoire de "timing". J'attends qu'il y ait l'officialisation du transfert ».

Le marché des transferts de joueurs s’achève le 28 février, en Chine. Officiellement, Cédric Bakambu ne panique pas, quelques jours après un stage effectué en terre portugaise. « Ils [les dirigeants de Guoan, Ndlr] ne voulaient pas que cela [sa présentation aux médias] se fasse un petit peu en cachette au Portugal, à huis clos, dans un hôtel qu'ils avaient privatisé. Ils préfèrent faire directement à Pékin avec la presse chinoise, les supporters chinois. C'est pour ça que ça tarde un petit peu. Après, je ne sais pas ce qu'il y a derrière, je ne pourrais pas entrer dans les détails ».

Un montage financier au cœur du problème ?

Dans le détail, Beijing Guoan serait en discussion avec la Fédération chinoise de football (CFA) concernant une taxe à payer. En effet, lorsqu’un club chinois recrute un footballeur étranger pour plus de 5,7 millions d’euros, il doit s'acquitter d'une pénalité de 100% sur ledit montant.

Concernant Bakambu, il aurait donc fallu débourser près de 80 millions d’euros : 40 millions à donner à Villarreal et 40 millions à payer à la CFA. Or, il semblerait que Guoan n’ait pas versé l’indemnité de transfert directement à Villarreal, ce qui lui éviterait techniquement d’avoir à régler des pénalités à la CFA.

Des pénalités qui résultent d’une loi destinée à mettre un frein aux transferts faramineux intervenus ces dernières années en Chine. « Cette histoire (de taxe), je l'ai apprise dans les médias. Mais après, cela ne me regarde pas trop, l'argent ce n'est pas le mien, il ne va pas dans ma poche. Ce qui m'intéresse, c'est mon contrat et ma situation », a conclu Bakambu…

Les plus populaires

Le Groupe Tonnerre Communication est un groupe de presse qui a une vocation internationale pour l'Afrique et la diaspora Francophone. Basé à Paris, le site www.letonnerre.com, est le premier jalon d'une aventure dont la finalité est de faire rayonner l'Afrique francophone. letonnerre.com a une ligne éditoriale centrée sur le commentaire et l'analyse qui visent à créer un espace de débat en se plaquant comme un hub d'informations. Étant aussi une tribune pour les acteurs et dirigeants de l'Afrique francophone, l'esprit militant et engagé pourrait éventuellement être retrouvé dans nos articles.

Copyright © 2018 Le Groupe Tonnerre Communication

To Top