Augmentation du prix du pain ?

0
145

NE TOUCHEZ PAS À MON PAIN.

Ce n'est pas seulement un sérére qui parle. Certes qui touche au pain du sérére touche à son coeur, à sa culture, à son trésor. Il demeure son principal "teranga", son totem . Un sérére sans pain n'est pas un sérére. Et une valise de sérére sans pain n'a aucune valeur même si elle renferme toute l'or du monde. Touchez donc pas au pain du sérére. Il est fondateur.

Le pain a renversé un pouvoir militaire de 30 ans. El Bechir a été déposé par la farine, l'eau et la levure. Le peuple soudanais, les femmes en tête, s'est levé comme un seul homme pour défendre son pain. Il a défié l'armé, la police, les services secrets puissants et renversé le pouvoir. Il est sorti chaque jour et est allé au devant de la chancellerie. Les séréres ne feraient pas mieux. Le pain est puissant.

Ce que les soudanaises ont fait n'est pas rien. Elles ont destitué El Bechir qui a résisté à la trop puissante communauté internationale qui voulait l'envoyer à la Haye, à la Cour Pénale Internationale. Ils ont fait flanché un puissant appareil politico-militaire très bien assis. Ce pain vraiment a coûté cher.

Et voilà que nos boulangers s'organisent pour toucher à notre pain. Le gouvernement FAST TRACK est averti, il n'a pas 100 jours et entame sa première crise. Le pain a déjà fait une victime au Soudan et nos ancêtres étaient appelés soudanais. Il ne peut donc laisser toucher à notre pain au risque de voir les séréres, accompagnés de leurs rois toucouleurs et de leurs cousins djolas envahir les rues de la capitale. Ce que les élections n'ont pas pu faire, le pain risque de le faire. Le pain est sérére oups sérieux.

Laissez donc notre pain tranquille, asseyez vous autour de la table, appelez au dialogue national (le pain lui, est un bon sujet) et trouvez un consensus autour du pain. Ce dialogue ne sera pas un enfarinage.

Mais quoi qu'il en soit: NE TOUCHEZ PAS À MON PAIN.

#macky2
#gouvernement1
#saillies
#fasttrack