Tout est parti par le dépôt de plainte du CCUAP (collectif citoyen des usagers de l'autoroute à péage). En effet ce dernier veut que l'opinion soit éclairée. Il demande qu'une enquête soit menée pour éclairer les contribuables sénégalais sur l'exploitation de l'autoroute pour la société Eiffage Sénégal et la publication dudit contrat de concessions. C'est ainsi que L'OFNAC (office nationale de lutte contre la fraude et la corruption ) a entamé les auditions dans cette affaire.

D'ailleurs le co ordonnateur du CCUAP Cheikh Oumar SY a été entendu. Il donne l'information lui-même dans un post sur Facebook :" pendant 2 heures j'ai eu à être écouté par les officiers de L'OFNAC qui ont fait preuve d'un niveau irréprochable de professionnalisme." Il explique toujours sur ce post que " Le combat mené par le collectif continue de faire son bonhomme de chemin et j'ai espoir quant à son impact sur les futurs projets autoroutiers afin que les dirigeants puissent tirer des leçons d'une telle injustice" Espérons une suite favorable a cette initiative car l'opinion à le droit de savoir et d'être au courant de ces accords bilatéraux qui nous tuent à petit feu l'indépendance de notre économie

Laisser un commentaire