Arrestation de son chauffeur : Ousmane Sonko dément

Son chauffeur n’a pas été arrêté. C’est du moins ce qu’a affirmé Ousmane Sonko, face à la presse, ce jeudi 10 novembre. Toutefois, il a fait savoir que l’intention y était. “Le commandant a voulu l’arrêter, mais le procureur s’y est opposé”, a informé le leader du Pastef. 
 
Ousmane Sonko révèle qu’effectivement, son chauffeur a été convoqué, après avoir déposé une plainte. Lors des événements de Tchiky, “le chauffeur a été blessé et le véhicule qu’il conduisait a été cassé”. D’ailleurs, le leader du Pastef compte cinq arrestations dans son entourage direct. Il s’agit de cinq membres de sa garde rapprochée qui feront face au juge mardi prochain. 
 
À ce propos, Ousmane Sonko est convaincu que ces derniers seront libres. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici