En détention préventive depuis 4 ans pour "apologie de terrorisme". Le jeune Saer KEBE s'est retrouvé libre avec 3 mois de sursis La chambre criminelle à balayé les soupçons de terrorisme retenus contre lui. Il a été simplement condamné pour des "menaces" a la suite de sa publication sur la page Facebook de l'ambassade des États-Unis. Pour son avocat Moussa SARR ce n'est qu'une satisfaction teintée d'amertume "Aujourd'hui si Mr Saer KEBE n'avait pas été détenu pendant 4 ans, il aurait déjà obtenu son Master. D'autant plus que c'est un garçon brillant".

Libération de Saër Kébé : Me Moussa Sarr salue la décision du juge et regrette la longue détention

En effet la lutte actuelle contre le terrorisme engendre de longues détentions. D'après l'avocat de Saer KEBE :"lutter contre le terrorisme ne doit pas être une raison pour voler systématiquement les droits des citoyens souligne t'il. Beaucoup de dossiers qui arrivent devant les chambres criminelles au Sénégal pour des faits de terrorisme devraient normalement relevé des renseignements et nous estimons que cela doit être le chantier du gouvernement et plus particulièrement du Ministère de la Justice. Il faut qu'on travaille pour légiférer sur les détentions provisoires afin que nos textes et nos réalités judiciaires correspondent aux structures nationaux"

Source:RFi

Laisser un commentaire