Abidjan/Conférence internationale : « Le Mouridisme est venu pour casser les barrières sociales, raciales », (Conférencier)

Single Post
La grande mosquée du Plateau à Abidjan a abrité, samedi dernier, la conférence internationale sur le Mouridisme.
 
« Qu’est-ce que le Mouridisme? », « Le Mouridisme, une solution pour l’Afrique et l’humanité ». 
 
Tels sont les thèmes développés par Galaye Ndiaye, Imam et Islamologue sénégalais vivant en Belgique et le Pr Hassan M’boup, Écrivain et Islamologue sénégalais.
 
Voie de réforme spirituelle qui comporte des idées novatrices pour libérer l’être humain : le Mouridisme courant religieux a comme fondateur Cheick Ahmadou Bamba qui, au 19ème siècle s’est dressé contre la domination coloniale qui a voulu l’utiliser comme un suppôt.
 
Lors cette conférence, la dimension spirituelle de Cheick Ahmadou Bamba, sa mission pour l’humanité toute entière ont été revisitées. 
 
« Le Mouridisme est venu pour casser les barrières sociales, raciales, économiques, culturelles pour donner une nation où l’amour et la paix sont les fondamentaux de la vie en communauté. L’islam, ce n’est pas de chercher à aller au ciel. L’islam, c’est la paix, c’est l’amour de son prochain », a expliqué le Pr Hassan.
 
Il rappelle que la Mission du fondateur du Mouridisme pour l’Afrique était de se donner de la dignité. 
 
« La solution pour l’Afrique, c’est de se donner la dignité, de respecter sa dignité, d’éviter de se croire au bas de l’échelle. Il s’agit de se détourner des artifices qui nous mettent en conflits avec notre prochain, et se tourner vers notre repère qui est Dieu. A l’humanité, que tous les humains se disent qu’ils sont égaux devant Dieu » a-t-il dit.
 
Pour Monsieur Ouattara Alhassan, membre du comité d’organisation de cette conférence et membre de la communauté Mouridisme de Côte d’Ivoire, le Mouridisme n’est pas une secte comme le pensent certaines personnes. Mais plutôt un courant religieux qui découle de l’islam et qui prône la paix, l’amour, l’unité et il met l’accent sur le développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!