Décès de Doura Diallo : les 3 mis en cause bénéficient d’une liberté provisoire


Du nouveau dans l’affaire de la mort en couches de Mamy Doura Diallo  et de son bébé .
Le gynécologue, l’infirmier et l’anesthésiste bénéficient d’une liberté provisoire. Ils sont toutefois placés sous contrôle judiciaire.

Léon Mbada FAYE (gynécologue), Abdou Aziz DIOUM (anesthésiste) et Bacary DIAKHATE (infirmier)  en service au centre de santé de Kédougou arrêtés dans l’affaire de la mort atroce de Mamy Doura DIALLO et de son bébé sont libres. Les mis en cause ont bénéficié d’ne liberté provisoire, suite à leur face-à face avec le Juge d’Instruction. Les trois professionnels de santé sont cependant placés sous contrôle judiciaire.

 

Ils sont poursuivis pour les chefs d’homicide volontaire (pour le cas du bébé) et involontaire (pour la mère).

 

Pour rappel,  Baye Thiam, le Procureur de Kédougou, renseigne « Libération », avait requis l’ouverture d’une information judiciaire et le mandat de dépôt retenu contre les trois.

Pour dénoncer l’arrestation de leurs camarades, le SAMES (Syndicat autonome des médecins du Sénégal) décrète 48 heures de grève à compter d’aujourd’hui, lundi 05 Septembre dans tous le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici