257 morts dans le crash d’un avion militaire algérien

0
573

Un avion de transport de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé à proximité de l’aéroport militaire de Boufarik, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale, Alger, rapportent l’agence d’Etat APS et des télévisions algériennes.

Ces dernières évoquent une centaine de militaires à bord. Aucun bilan de la catastrophe, survenue dans la wilaya de Blida, n’était disponible dans l’immédiat.

L’avion est un Iliouchine IL-76, a indiqué à l’AFP une source militaire algérienne qui a requis l’anonymat. Cet appareil militaire de fabrication soviétique puis russe est capable de transporter environ 120 passagers.

Sur les images retransmises par une chaîne algérienne, on voit une fumée noire s’élever aux abords d’une autoroute et une foule de badauds et de responsables de la sécurité se tenant dans un pré aux alentours du site du crash. On aperçoit l’arrière d’un appareil au-dessus d’oliviers et de la fumée et des flammes s’élèvent de l’avion accidenté.