Sencaféactu du lundi 7 octobre 2019

0
41

À la Une:*

  • Sonko parle de complot et de son inéligibilité;
  • Centrafrique: le 4eme jambaar Moussa Thiam est finalement décédé;
  • Khalifa Sall peut retourner en prison à cause de la contrainte par corps

– Pénurie d’eau à Dakar : retour à la normale ce lundi. Perturbée depuis les violents orages abattus sur la capitale la semaine dernière, la fourniture de l’eau reviendra à la normale à partir de ce lundi a annoncé la SONEES. Plusieurs quartiers de Dakar et des zones comme Mboro souffrent de coupures d’eau depuis quelques jours

– Sonko prévient à quelques jours de la plénière sur l’affaire des 94 milliards : « Le complot va continuer et vendredi prochain, il sera à un autre niveau. Tout ce qu’ils cherchent c’est de trouver quelque chose à reprocher à Ousmane Sonko pour l’empêcher de se présenter à des élections. Nous sommes l’une des rares formations politiques qui refuse la compromission. Nous ne participons au dialogue qui est une perte de temps », prévient le leader du Pastef

– Khalifa Sall peut retourner en prison, à cause de l’épée de Damoclès qu’est la contrainte par corps. La révélation a été faite par son avocat Demba Ciré Bathily au micro de la Rfm. La robe noire a affirmé que la contrainte par corps constituait « une épée de Damoclès » pour Khalifa Sall condamné à payer 1,8 milliard dans l’affaire de la caisse d’avance. «La menace de la contrainte par corps est bien réelle pour Khalifa Sall », a-t-il conclut

– L’armée perd un quatrième jambaar en Centrafrique : le quatrième pilote blessé lors du crash de l’hélicoptère la semaine dernière en Centrafrique, le capitaine Moussa Thiam, est décédé hier. L’annonce a été faite par la DIRPA, branche en charge de la communication de l’armée nationale

– UGB : les étudiants maintiennent leur mot d’ordre de grève illimitée et refuse l’orientation de 5mille nouveaux bacheliers à Saint louis. La coordination des étudiants de Saint louis (CESL) a fait face à la presse ce week end pour dénoncer « la non livraison des 2.000 lits et le démarrage des travaux du bloc administratif et pédagogique ».

– Face aux 7mille milliards qui dorment dans les banques au Sénégal, des économistes s’insurgent : « il faudrait qu’on questionne cette surliquidité des banques ; il faudrait aider les jeunes à trouver de l’emploi. Il faudrait qu’on amène les banques à financer l’économie en imposant qu’elles financent entre 40 à 50% de l’activité économique de base », propose Cheikh Omar Ba invité d’I-radio

– Trafic de bois dans les régions Sud : les populations de Kolda lancent un s.o.s pour arrêter le trafic illicite de bois qui décime leurs forêts. L’inertie et la complaisance des autorités locales sont dénoncées par des populations qui assistent impuissantes à une déforestation de leur terroir.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!