Exclusif – le deal entre Macky et ces « leaders » de l’opposition… pour effacer Sonko : la réalité des faits

En politique, il ne faut jamais dire jamais. Le Sénégal n’est pas une exception en ce qui concerne la marche de la politique en Afrique. Entre deal et business, la politique est devenu le moyen le plus rapide pour se faire du profit. La presse a annoncé hier la création d’un nouveau front de l’opposition. Le nouveau «cadre de concertations» aura en son sein, des leaders comme Idrissa Seck, Malick Gakou, Pape Diop, Hadjibou Soumaré, Madické Niang et Issa Sall.

Faits marquants, la cohorte regroupe trois des quatre candidats malheureux à la dernière Présidentielle du 24 février 2019; Ousmane Sonko et Khalifa Sall out.

Jusque-là, toutes les échanges se faisaient entre les quatre hommes qui étaient face au Président Macky Sall lors de la course à la magistrature suprême. Nous avons appris que des liaisons ont été notées dernièrement entre le pouvoir et plusieurs leaders de l’opposition dont des noms cités ci-haut. La nouvelle dynamique consiste à la mise en place de stratégies politiques pour barrer la route au président du Pastef. Ousmane Sonko actuel leader de l’opposition le plus en vu, dérange au plus haut niveau. Au-delà de l’affaire des 94 milliards qui va probablement le mener à la barre, des deals politiques sont en cours pour nous dit-on, affaiblir, le député chouchou de la jeunesse. Aussi le cas Khalifa Sall qui depuis sa sortie de prison adopte une position plutôt stratégique et une communication qui perd les politicards.

La source confie que deux grands chefs de partis dont les noms se trouvent sur la liste à voir plus haut, ont eu des rencontres multiples avec de grands noms du pouvoir. Aussi, le nom d’un chef religieux a été cité dans les échanges. Son rôle, faciliter les échanges entre des proches de Macky Sall et certains opposants virtuels…

A suivre…

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!