11 Septembre : 18 ans après la guerre se poursuit

0
27

 

Alors que New York célèbre ce mercredi 11 septembre le triste anniversaire de l’attentat qui a détruit le World Trade Center, les talibans ont averti mardi que les combats continueraient en Afghanistan si les États-Unis abandonnent les discussions sur un retrait de leurs troupes.
John Bolton limogé
« Nous avions deux façons d’en finir avec l’occupation de l’Afghanistan, celle du djihad et des combats, et celle des pourparlers et des négociations. Si Trump veut arrêter les discussions, nous emprunterons le premier chemin et ils le regretteront bientôt », a dit un porte-parole, Zabihullah Mujahid. La veille, Donald Trump avait martelé que les négociations avec les talibans étaient « terminées pour de bon », après l’annulation d’une rencontre secrète prévue à Camp David.
Après avoir rompu ces négociations qui semblaient pourtant sur le point d’aboutir à un accord historique après dix-huit ans de guerre, le président américain a assuré que l’armée américaine avait durci son offensive contre le mouvement rebelle depuis l’attentat meurtrier de jeudi à Kaboul qui a tué un soldat américain. Donald Trump a également dénoncé avec virulence les articles évoquant des dissensions au sein de son équipe : « Il y avait une rencontre prévue à Camp David, c’était mon idée, et c’était aussi mon idée de l’annuler. » Des médias avaient rapporté que le vice-président Mike Pence et le conseiller à la Sécurité nationale John Bolton, étaient opposés à cette rencontre. John Bolton qui a par ailleurs été remercié mardi : il était en désaccord sur nombre de dossiers, de l’Iran à la Corée du Nord avec le président.
Le principe même d’une rencontre dans cette résidence a soulevé de vives réactions chez certains Républicains à quelques jours du 18e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. « Camp David est le lieu où les dirigeants de l’Amérique se sont retrouvés pour planifier notre riposte après qu’Al-Qaida, soutenue par les talibans, eut tué 3.000 Américains le 11 septembre. Aucun membre des talibans ne devrait mettre les pieds là-bas. Jamais », a tweeté la membre républicaine du Congrès Liz Cheney, fille de Dick Cheney.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!